Geops (Geosciences Paris Sud)


Nos tutelles

CNRS

Nos liens

Rechercher




Accueil > Recherche > Thèses / HDR > Thèses en cours

POURTOUT Solène

Sujet de thèse :

« Past changes in Atlantic ocean circulation at intermediate water depths from micropaleontological and geochemical proxies since the last glacial maximum »

« Changements passés de la circulation océanique à profondeur d’eau intermédiaire dans l’océan atlantique à partir de l’étude micropaléontologique et géochimique de carottes de sédiments marins depuis le dernier maximum glaciaire »

Résumé de la thèse Anglais/Français :

Ocean circulation is a key component of the current and past climate system. This research project is part of the study of the role of ocean circulation, at intermediate water depths, in heat and salt transfer modalities between low and high latitudes during the last glacial-interglacial termination. More specifically, this project focuses on the changes that occurred between the last glacial maximum and the Holocene in eastern North Atlantic Ocean. Indeed, the role of intermediate water bodies in the teleconection processes involved in terminations must be further documented. To achieve our objectives, this project will be based on several cores of marine sediments along the North-South transect on the margin of the North-East Atlantic. We propose to combine the study of benthic foraminiferal assemblages, which are sensitive to changes in the geochemistry of water masses and sediment with complementary geochemical tracers (elemental ratios, stable isotopes, radiocarbon and Nd). The objectives of this subject are therefore to characterize the physical and chemical properties of water bodies and better constrain the source and dynamic variations of intermediate water bodies over the last 20 000 years (Termination I).

La circulation océanique est une composante clé du système climatique actuel et passé. Ce projet de recherche s’inscrit dans l’étude du rôle de la circulation océanique, à profondeurs d’eau intermédiaires, dans les modalités de transfert de chaleur et de sel entre basses et hautes latitudes pendant la dernière terminaison glaciaire-interglaciaire. Plus particulièrement, ce projet s’intéresse aux changements ayant eu lieu entre le dernier maximum glaciaire et l’holocène sur la bordure Est de l’Océan Atlantique Nord. En effet, le rôle des masses d’eau intermédiaires dans les processus de téléconexion mis en jeu lors des terminaisons doit être davantage documenté. Pour répondre à nos objectifs, ce projet sera basé sur plusieurs carottes de sédiments marins le long du transect Nord-Sud sur la marge de l’Atlantique Nord-Est. Nous proposons de combiner l’étude des assemblages de foraminifères benthiques, qui sont sensibles aux variations de la géochimie des masses d’eau et du sédiment avec des traceurs géochimiques complémentaires (rapports élémentaires, isotopes stables, radiocarbone et Nd). Les objectifs de ce sujet sont donc de caractériser les propriétés physiques et chimiques des masses d’eau ainsi que mieux contraindre les variations de source et dynamique des masses d’eau intermédiaires sur les derniers 20 000ans (Terminaison I).

Encadrements :

Sophie SEPULCRE
Christophe COLIN