Geops (Geosciences Paris Sud)


Nos tutelles

CNRS

Nos liens

Rechercher




Accueil > Recherche > Thèses / HDR > Thèses soutenues > 2019

14/10/2019 - PANG Xiaolei

Sujet : « Transport de chaleur et de salinité à travers l’archipel indonésien au cours des 270 000 dernières années : nouveaux enregistrements de la dynamique orbitale et millénaire du flux indonésien et de la zone de convergence intertropicale ».

  • Directeur de thèse : Frank Bassinot (LSCE) & co-encadrante : Sophie Sépulcre (GEOPS).
  • Financement : CSC (Chinese Scholarship Council).

Thèse soutenue le lundi 14 octobre à 14h, à l’amphithéâtre du laboratoire ISMO, bâtiment 520, Université Paris-Sud, Rue André Rivière, 91405 Orsay, devant le jury composé de
- Mme Annachiara Bartolini – Rapporteur
- Mme Meryem Mojtahid – Rapporteur
- M. Christophe Colin – Examinateur
- M. Thibault de Garidel-Thoron – Examinateur
- M. Franck Bassinot – Directeur de thèse
- Mme Sophie Sépulcre – Co-directeur de thèse

Résumé :

Ce travail avait pour but de reconstituer l’évolution de la température et du δ18O des eaux de surface et des eaux de la thermocline dans la Warmpool indo-pacifique (IPWP) en combinant la thermométrie Mg/Ca et la mesure des isotopes stables de l’oxygène sur des foraminifères planctoniques de surface et de sub-surface prélevés dans des carottes de sédiments situées dans l’océan Indien tropical oriental. Ce travail a permis de ré-évaluer les effets des différentes méthodes de nettoyage et de la dissolution in situ sur la thermométrie Mg/Ca des foraminifères planctoniques, mettant en évidence la nécessité de corrections différentes suivant les espèces. L’évolution de l’IPWP au cours des 270 000 dernières années a été reconstituée. Les résultats indiquent que le δ18O des eaux de surface reflètent principalement l’advection latérale plutôt que l’historique des précipitations régionales, et suggèrent que l’hydrologie de surface IPWP est contrôlée par la migration latitudinale de la zone de convergence intertropicale aux échelles de temps orbitales mais aussi en réponse aux événements climatiques abrupts de l’hémisphère nord (eg. événements de Heinrich). Puis, les changements dans le transport des eaux de la thermocline issues de l’ITF vers l’océan Indien ont été étudiés. Les résultats montrent que le transport était plus faible pendant les glaciations (ie. MIS 8, MIS 6 et 4-2) que pendant les périodes interglaciaires (ie. MIS 7, MIS 5 et Holocène) et exerçaient une influence significative sur les changements de la température de la thermocline dans l’Océan Indien.

Abstract :

This PhD work aimed at reconstructing the late Quaternary evolution of surface and thermocline temperature and ocean surface water δ18O in the Indo-Pacific Warm Pool by combining Mg/Ca-thermometry and stable oxygen isotope analyses on surface and thermocline-dwelling planktonic foraminifers retrieved from sediment cores in the eastern tropical Indian Ocean. This study allowed to re-evaluate the effects of different cleaning methods and in-situ dissolution on the Mg-thermometry of planktonic foraminifers, evidencing the need for species-dependent corrections. Then, the IPWP evolution over the last 270,000 years has been explored. Results indicate that surface water δ18O chiefly reflects lateral advection rather than local precipitation history, and suggest that surface IPWP hydrology is controlled by the latitudinal migration of the Intertropical Convergence Zone at orbital timescale as well as during abrupt northern hemisphere climatic events (i.e. Heinrich events). Moreover, changes in the transport of thermocline water to the Indian Ocean by the Indonesian Throughflow (ITF) have been reconstructed. Results show that thermocline water transport was weaker during glacials (i.e. MIS 8, MIS 6 and 4-2) than during interglacials (MIS 7, MIS 5 and Holocene), and exerted significant influence on Indian Ocean TWT change.