Geops (Geosciences Paris Sud)


Nos tutelles

CNRS

Nos liens

Rechercher




Accueil > Actualités

Site web ANR HeDiff

Le site web du programme ANR HeDiff dirigé par Cécile Gautheron est maintenant en ligne. Vous trouverez toute les informations sur ce programme avec la problématique, les partenaires, les 3 tâches du projet (1) quantifier les mécanismes de diffusion de l’He, (2) quantifier la production des dommages d’irradiation et leurs cicatrisations et (3) calibrer et comparer les nouveaux modèles avec des âges obtenues pour des cas géologiques contraints ainsi qu’un intranet à l’intention des échanges de données entre les partenaires du projet.

http://www.hediff.u-psud.fr

Ce projet interdisciplinaire entre la géologie et la physique s’insère dans une thématique générale de la quantification de l’histoire thermique de la croûte continentale afin de comprendre des processus comme la construction des chaînes de montagnes et l’évolution des bassins sédimentaires.

Les thermochronomètres constituent des outils très largement utilisés à ces fins, mais les processus physiques déterminant les âges thermochronométriques restent peu compris. Le système (U-Th)/He sur l’apatite (AHe) est très rapidement devenu un thermochronomètre très populaire ; cependant des données récentes et des modèles démontrent que l’interprétation des données AHe dépendent d’une connaissance précise de la diffusion de l’He, qui aujourd’hui fait défaut. Plusieurs études ont mis en évidence des âges AHe beaucoup plus vieux que prévu (jusqu’à plus de 100 % dans quelques cas) et les interprétations géologiques de ces données deviennent alors questionnables. Des études récentes semblent montrer que les dommages créés par le recul des noyaux émetteur alpha, lors des désintégrations U-Th, augmentent la rétention de l’He dans les cristaux d’apatite. Des modèles de création de dommages et de cicatrisation thermique de ceux-ci ont été proposés, afin reproduire les âges AHe, mais ces modèles restent faiblement contraints et n’expliquent pas totalement le mécanisme de rétention.

Ce projet a l’intention d’améliorer de manière significative notre compréhension des mécanismes de diffusion de l’He dans apatite par des approches pluridisciplinaires.