Geops (Geosciences Paris Sud)


Nos tutelles

CNRS

Nos liens

Rechercher




Accueil > Recherche > Thèmes transversaux > Thème transversal : Téphrochronologie

Thème transversal : Téphrochronologie

Chercheurs, Enseignants-Chercheurs : Equipe Paléoclimats et Dynamique sédimentaire, G. Siani, S. Duchamp-Alphonse, C. Colin ; Equipe Géochronologie, Dynamique des Systèmes Volcaniques, PY Gillot, A. Hildenbrand, X. Quidelleur ; Equipe Relief, Bassin et Ressources : G. Delpech ; Equipe Géomorphologie Planétaire et Interactions Subsurface-Atmosphère, J.M. Bardintzeff, H. Massol.
ITA-IATOS : R., Pichon

Collaborations extérieures : M. Paterne (LSCE, Gif-sur-Yvette), B. Caron (UPMC, Paris), G. Zanchetta, R. Santacroce, (Université de Pise, Italie), R. Sulpizio (Université de Bari, Italie), J.F. Goiran, J.C. Lefevre (Université de Lyon I), J.L. Paquette (Université de Clermond-Ferrand), K. Kuiper, J. Wijbrans (Université de Amsterdam, Pays Bas), F. Hilgen (Université de Utrecht, Pays Bas), K. Mezger (Université de Bern, Suisse)

Le thème transversal « Téphrochronologie » s’intéresse à l’analyse et à l’application des études des produits pyroclastiques et des cendres volcaniques deposés dans les séries Quaternaires et jusqu’au Crétacé. Les chantiers d’étude sont principalement localisés sur le pourtour Méditerranéen, l’Atlantique et le sud est Pacifique.

L’objectif est d’optimiser l’utilisation des téphras afin d’améliorer notre compréhension d’un large éventail de questions scientifiques dans les domaines de la volcanologie, de la géochronologie et des reconstitutions paléoenvironnementales. Une bonne interprétation de l’outil « téphra » exige une connaissance approfondie du contexte volcanologique où ils ont été formés, leur classification par l’analyse géochimique, le contexte stratigraphique dans lesquels ces niveaux se trouvent, et les processus taphonomiques affectant toutes les étapes de la dispersion et du dépôt.

Les membres actifs de ce thème transversal proposent une orientation essentiellement interdisciplinaire, combinant l’expertise de la volcanologie, de la géochimie, de la géochronologie (méthodes de datations 14C, K/Ar, Ar/Ar), de la minéralogie et de la stratigraphie. En outre, un réseau de collaborations avec des laboratoires nationaux et internationaux (LSCE, UPMC, Univ. Vrije-Amsterdam, Univ. Tohuku-Sendai, Univ. de Bari et Univ. de Pise) donnent accès à des informations clés sur les sites de toutes les principales provinces volcaniques qui font l’objet de notre étude.

L’originalité de ce thème transversal est de focaliser la recherche sur plusieurs questions scientifiques majeures :

  • Améliorer la chronologie des événements volcaniques utilisant les méthodes de datations classiques (14C, K/Ar et Ar/Ar).
  • Optimiser la chronologie des échelles de temps (Crétacé et Quaternaire) et la calibration de l’échelle de temps radiocarbone (intercalibration 14C vs Ar/Ar et K/Ar).
  • Fournir une chronologie précise des changements climatiques et de leur impact à l’échelle inter hémisphérique en utilisant les tephra comme outil de corrélation.
  • Améliorer les protocoles d’analyse géochimique sur les tephra par le développement analytique LA ICPMS MC sur mono esquille de verres volcaniques afin d’optimiser la discrimination des sources volcaniques et les corrélations terre – mer.