Geops (Geosciences Paris Sud)


Nos tutelles

CNRS

Nos liens

Rechercher




Accueil > Recherche > Projets / Programmes > Analyse des données planétaires HRSC/PFS/OMEGA/CRISM/HiRISE

Analyse des données planétaires HRSC/PFS/OMEGA/CRISM/HiRISE

Ce projet d’étude concerne l’étude de la surface et l’atmosphère de Mars par plusieurs techniques d’imagerie et de spectroscopie afin de la caractériser ces milieux. Nous utilisons une approche de géomorphologie quantitatives à partir des données d’imagerie, une approche de détermination des propriétés de surface grâce aux données hyperspectrales et spectroscopique de haute résolution. La spécificité de notre équipe concerne l’étude des processus glaciaires, périglaciaires et volcanique de la Planète Rouge.

Imagerie : instruments HRSC (Mars Express/ESA) et HiRISE (Mars Reconnaissance Orbiter/NASA)

L’imagerie haute résolution provenant des toutes récentes images des missions martiennes attestent de l’existence de toute une gamme de modelés issus d’un sol gelé permanent riche en glace vers les moyennes et hautes latitudes d’un âge inférieur à 10 Millions d’années. Ces modelés sont comparables en taille et en morphologie à ceux observés en Sibérie. L’objectif de ce programme est une étude de l’influence du réchauffement climatique sur les conditions de formation de ces modelés par une approche comparative Terre/Mars. L’originalité de l’approche comparative Terre/Mars est l’étude de certains processus dans des conditions de température et de pressions différentes permettant de mieux contraindre leur origine.
Des processus spécifique à Mars, comme les spiders et les jets associées, sont étudiés par ces techniques d’imagerie afin de caractériser leur caractéristique morphologiques et leurs évolutions temporelles.

Imagerie hyperspectrale : instruments OMEGA (Mars Express/ESA) et CRISM (Mars Reconnaissance Orbiter/NASA)

L’identification des composants à la surface de Mars (glace, minéraux) et leurs propriétés (taille de grain, rugosité de surface) sont des contraintes essentielles pour la compréhension des processus périglaciaires.

Ce projet consiste à la mise en place de techniques d’analyse des spectro-imagerie visible et proche infrarouge des instruments OMEGA et CRISM. Des techniques de traitement du signal avancé et d’inversion du transfert radiatif sont étudié pour estimer les paramètres de la surface martienne.

Dans un second temps, ce projet concerne l’interprétation de ces analyses (compositions minéralogiques et chimiques) afin de proposer des processus d’échanges de volatiles et des processus pétrologiques des formations volcaniques en comparaison avec la Terre et la Lune.

Spectroscopie : instrument PFS (Mars Express/ESA)

En complément à la spectro-imagerie, notre équipe s’intéresse à l’identification et à la caractérisation des composées atmosphériques et de surface, à haute résolution spectrale.

Plus d’information sur le site de l’équipe